Découvrir le monde de l’électronique

« Retourner à l'acceuil

Tout savoir sur les capteurs inductifs

Affiché

Les capteurs inductifs sont des dispositifs utilisés pour réaliser des mesures de vitesse et de position. Il y a différentes techniques employées dans ce domaine. Il en existe un large éventail de principes de conception, de tailles et de formes. La surface peut s'achever avec l'environnement avec les modèles noyables. La protection de la bobine d'oscillation est assurée par un anneau. Pour le modèle non noyables, il n'y a aucun anneau ni aucun achèvement avec le matériau environnant. Ceux-là comportent généralement une zone libre qui correspond à trois fois la portée nominale au minimum.

De quoi s'agit-il ?

Les capteurs inductifs sont des dispositifs ayant pour tâches la détermination sans contact de l'intervalle avec un objet de mesure. Ils déclenchent des actions quand l'intervalle de commutation S n'est pas atteinte. Il s'agit d'outils incontournables dans l'automatisation. Leurs domaines d'application sont larges : aides de guidages pour les machines industrielles, surveillance de niveaux de liquides et autre. Ce sont des outils précieux utilises les uns contre les autres ou en série dans les secteurs industriels et dans plusieurs machines.

Quels sont ses différents types ?

Les capteurs inductifs se déclinent en différents types. Il y a les capteurs de déplacement rotatifs ou linéaires, les résolveurs et les synchromachines. Il y a aussi les capteurs à réluctance variable, les capteurs à inductance variable et les commutateurs de proximité. Ils exploitent tous les principes du transformateur. Chacun de ces modèles se sert d'un phénomène lié aux courants électriques alternatifs. Ils sont utilisés dans les domaines ferroviaire, aérospatial, militaire ainsi que dans l'industrie lourde.

Quelles sont ses forces ?

Les capteurs inductifs sont à faible usure étant donné qu'il n'y a aucun contact. La précision de la commutation s'avère élevée tout comme les fréquences de commutation. L'insensibilité à l'encrassement est un autre atout majeur mis à part la résistance aux courts-circuits. Ce sont des dispositifs robustes grâce à nature de leurs pièces constitutives : pièces métalliques et bobines enroulées. Ils sont aussi fiables et précis même au sein d'environnements difficiles.

Quelles sont ses faiblesses ?

Les métaux (acier, fonte, nickel, acier inoxydable, cuivre, aluminium et laiton) sont les seuls à être saisis par les capteurs inductifs. Le montage en série de plusieurs dispositifs est nécessaire à cause de l'intervalle de commutation tellement faible. Des perturbations de la précision de mesure peuvent être provoquées par les champs magnétiques. Ce détail risque de nuire à un certain nombre de moteurs comme ceux qui sont hybrides.


Partager